• A plus de minuit

     
     
    A plus de minuit il s'en passe des choses.
    Le nez sur ma grande feuille format raisin, accroupie sur le sol, je trace des traits qui deviendront quelques chose... ou pas.
    Je me tue à la tâche parce que ça occupe, ça empêche de réfléchir, et donc ça fait du bien.
    Premier imprévu de la soirée : cette nuit je ne serais pas seule au bout du compte.
    Je garde avec moi une adorable touffe de poils sur quatre pattes.
    Un service que je rend avec plaisir.
    Autre surprise et pas des moindres, peut être bien que l'amertume si lourde aujourd'hui se fera plus discrète demain.
    Arriver enfin à un semblant de communication, un semblant de "je ne sais quoi" mais qui me sort un brin de toute cette confusion...Alors je vais me remettre au travail, la nuit tout comme le chagrin ont tendance à me rendre plus que productive.

     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :